Tout sur l'isolation phonique d'une cloison
isolation-phonique-cloison-1.jpgisolation-phonique-cloison-2.jpgisolation-phonique-cloison-3.jpgisolation-phonique-cloison-5.jpgisolation-phonique-cloison-6.jpg

Isolation phonique cloison

Isolation phonique cloison

L’isolation phonique permet d’empêcher les bruits ou du moins d’en réduire la portée surtout si l’on habite dans des zones bruyantes ou en plein centre-ville. L’isolation phonique peut concerner les fenêtres, les portes, les planchers, les murs et les cloisons. L’isolation phonique cloison permet d’ailleurs de limiter les bruits au sein d’une même maison ou dans un appartement. Il est assez désagréable d’avoir à supporter les bruits venant de la pièce voisine et ce type d’isolation permet de limiter la portée de bruits et d’optimiser le confort chez soi.

L’isolation phonique

isolation phonique cloisonLes différentes nuisances sonores sont classées en catégories dont l’intensité est mesurée en décibels. Ainsi, de 0 à 35, de 45 à 100, le bruit est gênant. Au-delà, le bruit est insupportable. Pour se protéger des bruits, l’isolation phonique est la solution. Concernant les bruits intérieurs, deux types d’isolation sont les plus efficaces pour permettre de conserver le confort au sein de la maison : l’isolation phonique plancher et l’isolation phonique cloison. L’isolation phonique des cloisonsconcerne les bruits aériens et les bruits intérieurs émis par les différents appareils ménagers : machine à laver, chaudières, machine à coudre… Pour atténuer toutes les formes de nuisance, la cloison doit être recouverte avec des matériaux à faible densité. D’autres méthodes pour atténuer le bruit des machines par exemple, consiste à poser les appareils ménagers sur des supports en polystyrène afin d’en atténuer les vibrations et les bruits.

Installations

Pour l’isolation phonique cloison ou l’isolation phonique mur, il existe trois types d’installation. Il est possible de poser des panneaux prêts à l’emploi contre la cloison ou le mur, avec d’un côté une plaque de plâtre à appliquer au mur avec de la colle comme revêtement et au milieu, un isolant phonique. Le deuxième type d’installation consiste à poser des panneaux sur une ossature en bois ou en métal. L’ossature va être fixée entre le plancher et le plafond, une plaque de plâtre servira de revêtement. Et entre la cloison ou le mur et les panneaux, se trouve l’isolant phonique. La dernière solution est de poser une contre cloison où l’isolant phonique est inséré entre la cloison d’origine et une nouvelle cloison faite de plâtre ou de briques.

Matériaux

isolation phonique cloisonDans l’isolation phonique cloison, les isolants phoniques utilisés sont essentiellement de la laine minérale ou de la laine naturelle. Parmi les laines minérales, il y a la laine de roche très efficace, l’isorel et la laine de verre. Pour optimiser l’efficacité des laines naturelles, il faut les associer avec des panneaux denses de bois, de cellulose, de fibre de bois ou de liège. Il existe aussi des isolants en polystyrène expansé ou extrudé, en polyuréthane qui se révèlent peu efficaces contre les nuisances sonores contrairement aux isolants en polystyrène acoustique. L’isolant en verre cellulaire (en plaque) permet de disperser les sons et d’abaisser leur fréquence. Face à ces isolants, il faut une masse. La première masse est le mur ou la cloison existante. Ensuite, la deuxième cloison ou doublage qui va prendre en sandwich l’isolant fait avec une matière souple. Ce doublage peut être une contre cloison, un panneau en bois, une plaque de plâtre, une plaque de bois. D’autres matières plus denses et inertes, avec une optimisation des performances au niveau phonique peuvent aussi constituer le doublage : les plaques de gypse et les plaques de cellulose. En règle générale, mis à part l’isolant, la propagation des bruits est atténuée grâce à la variation de densité des matériaux à travers lesquels ils sont transmis. Le béton par exemple qui se révèle être excessivement sonore n’est pas un matériau adéquat pour une isolation phonique. Pour installer une isolation phonique cloison dans son domicile, il faut faire appel à un professionnel de l’isolation. La plupart des nouvelles constructions intègrent directement une isolation phonique du plancher, du mur, des cloisons et des fenêtres en fonction du degré de nuisance sonore où se trouve l’habitation.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment